La parole aux ChertsoisES. Exprimez-vous!

Navigation du forum
Vous devez vous identifier pour créer des messages et des sujets.

Le Coronavirus, coriace la bête.

Oui, coriace la bête,

Même Trump ne l'a pas reconnue, car c'est lui, ou elle, la covi-19, qui est le vrai «weapon of mass destruction», l'obsession de G. W. Bush, en fait, son prétexte pour envahir l'Irak. Mais bref…  

Fidèle à moi-même, je serai tenté de maudire cette minuscule bestiole, en oubliant cependant que  là où elle a réussi, d'autres ont échoué.  Par exemple, cette machine endiablée, que l'on appelle la société capitaliste, est un peu comme un tsunami que rien ne peut arrêter, qui déferle et balaye tout sur son passage. Rien ne semble pouvoir entraver sa progression mais pourtant,  la Covi-19 le peut, elle! Et c'est radical, la mondialisation du répit imposé, la dégringolade du capital financier, un retour à des valeurs qui semblaient bien enfouies, voire caduques, l'égalité (relative) des humains face à la menace, la remise du compteur à zéro, nous logeons tous à la même enseigne actuellement, prendre soin de nous et des autres, se soucier de nous et des autres. Tout le monde semble d'accord pour dire qu'il faut protéger les vieux. Comme disait Feu ma mère, «pourvu qu'ça dure».  Bon, ça force encore un peu pour certains qui n'ont pas encore compris qu'ils faisaient partie de cette grande chaine humaine

Je vous partage ces liens de lectures très succinctes que j'ai trouvé très intéressantes.

https://www.nouvelobs.com/bibliobs/20200329.OBS26779/ralentir-disent-ils-que-pouvons-nous-apprendre-de-cette-rupture-historique.html

Le lien suivant extrait du site précédent:

https://www.nouvelobs.com/bibliobs/20200326.OBS26606/notice-optimiste-sur-les-effets-secondaires-et-imprevus-du-virus-par-ottavia-casagrande.html

Merci pour ce partage communautaire Serge.

Pour pouvoir faire évoluer nos réflexions, nous aurons toujours intérêt à consulter des sources différentes de celles à vision unique, présentée jour après jour en boucle dans les principaux médias… À mon tour, je vous envoie ce long article (temps de lecture ±25 minutes). À mon avis, ce texte mérite qu'on s'y attarde. Je l'ai même relu pour mieux en saisir les subtilités. Très enrichissant!

p.s. : Les nombreuses notes de bas de page, tout aussi intéressantes, sont malheureusement à la fin de l'article. Toutefois, si en lisant vous mettez votre curseur sur le numéro de la note, le contenu de celle-ci apparaîtra en marge du texte.