Fermeture de services municipaux

Pour limiter la propagation du coronavirus au sein de la population de Chertsey, la municipalité a décidé de fermer préventivement plusieurs services municipaux. On ferme la bibliothèque, on annule les activités en salle communautaire et on reporte le spectacle à la Belle Église. De plus, grâce au gouvernement provincial, l’école primaire et les services de garde sont fermées.

D’après les médias de masse, il y avait ce matin 21 cas répertoriés au Québec, dont un dans Lanaudière. Tous les gens infectés reviennent d’un voyage à l’étranger. Un seul cas est hospitalisé. Le gouvernement fédéral n’a pas jugé pertinent d’envoyer systématiquement les voyageurs en quarantaine, mais heureusement, les ChertsoisES ont la chance d’avoir un maire plus prévenant ⸮*

On comprend facilement que le risque de contagion dans une bibliothèque aussi bondée que la nôtre est énorme. On comprend aussi le risque élevé de propagation vu la grande affluence lors de nos activités sportives et de loisirs. Quant à nos jeunes, ils auront amplement le temps de regarder avec nous les dernières nouvelles aux effets anxiogènes au lieu d’apprendre à lire, à compter et à socialiser ⸮

Vu la gravité du coronavirus, nous acceptons de nous faire enlever préventivement le peu de services aux citoyens disponibles et de mettre en veilleuse une partie de notre vie de solidarité et de partage. Malgré ces mesures d’urgence, il restera toujours des inconscientEs qui refuseront d’obtempérer. Soyez sans crainte, les citoyenNEs éclairéEs par les médias de masse vont sûrement forcer ces retardataires à entendre raison ⸮

Enfin, comme les politiciens mentent rarement et que nous pouvons leur faire une confiance presque aveugle, nous allons certainement les croire sur parole et agir en conséquences ⸮

Allez, hop! Tous à la niche! C’est pour notre bien-être…

* Le point d’ironie «⸮» s’applique à toutes les phrases subséquentes. Ils ont été partiellement omis afin d’alléger ce texte d’opinion.
Pour en savoir plus : Coronavirus, attention danger, mais pas celui que vous croyez.

Dernière mise à jour : 2020-03-15

0

2 réflexions au sujet de “Fermeture de services municipaux”

  1. Nous pouvons apprécier la gestion du gouvernement du Québec, concernant le Coronavirus, selon qu’il prend des mesures qui nous semblent appropriées, exagérées, mitigées, etc. Tout le monde y va de sa recette magique, de ce qui devrait être fait ou pas. Je me méfie de celles et ceux qui proposent la bonne façon de voir la chose. Le pire est de savoir, de ne pas douter. «Le doute est le commencement de la sagesse» disait Aristote.
    Une chose est certaine, les personnes âgées, plus ou moins fragiles, les moins âgées mais diminuées par quelque maladie chronique (asthme, emphysème, leucémie, et j’en passe…) sont certainement à risque, surtout si ce virus s’attaque principalement aux poumons; et cela est démontré. En ce sens, je crois que le moins qu’elles méritent est qu’on fasse le nécessaire pour les protéger, surtout qu’il n’existe pas de méthode curative actuellement. Si nous ne convenons pas de la nécessité de prendre soin de nos vieux et nos malades, si l’économie et l’ouverture de la bibliothèque sont plus importants, alors, envoyons les tout de suite au funérarium!
    «Le coronavirus ne tue (presque) que les organismes déjà fragiles.» a dit le professeur Gilbert DERAY. https://tribune-diplomatique-internationale.com/coronavirus-attention-danger-mais-pas-celui-que-vous-croyez/
    Quelle horreur, quelle manque de sensibilité et de compassion pour celles et ceux qui vont y passer, Arbeit mach frei…
    Hé oui, les écoles sont arrêtées, les bibliothèques et autres lieux populaires aussi. Oui, nous devons repenser, temporairement à tout le moins, à notre façon de vivre, nos habitudes. Cette expérience met en relief la fragilité de notre société, laquelle nous démontre que, dans l’adversité, la solidarité n’est pas acquise, au contraire, elle est malmenée, remise en question. Au point ou le Provigo de Chertsey doit afficher un avis demandant au gens de se restreindre dans leur frénésie d’acheter du papier de toilette. Ce n’est pas dit en ces termes, certes mais cela dit tout.
    Je considère que les médias, dans les circonstances, ont fait leur travail de façon correcte, en s’interdisant d’être alarmistes mais en recherchant la vérité tout de même. Nous déplorons souvent le manque de transparence, soyons heureux que le gouvernement actuel semble au contraire vouloir nous tenir informés, sans nous demander de paniquer cependant. La panique appartient aux personnes qui préféreraient peut-être que les autorités nous savonnent d’un beau savon à l’eau de Rose tout en nous jouant du violon dans les moments plus difficiles. Tout va très bien Madame la Marquise.
    Et quant aux théories de conspiration…

    0
    Répondre
  2. Depuis le 15 mars, Mme Shannon envoie régulièrement de nouveaux renseignements aux chertsois(es) concernant les actions prises par les autorités ainsi que certains commerces et organismes en relation avec le coronavirus. Vous pouvez lui demander d’ajouter votre adresse courriel à sa liste d’envoi en écrivant à djshannon@chertsey.ca.

    La pandémie doit effectivement être prise au sérieux et la prévention sanitaire s’avère TRÈS IMPORTANTE. On peut observer que le cours habituel d’un virus prend environ 2-3 mois. Ça progresse pendant un certain temps, ça stagne, puis ça décline (comme en Chine). Après, il y a mutation d’un nouveau virus, c’est pourquoi il y a généralement 2 grippes virales différentes en hiver, une en novembre-décembre et une nouvelle autour de mars-avril. Au Québec, nous sommes au début de cette progression.

    Le COVID-19, un virus, doit donc certainement être pris au sérieux, car les virus sont généralement plus virulents qu’un simple rhume. Selon le site web de Radio-Canada, au Canada, environ 3500 personnes plus fragiles meurent de la grippe «traditionnelle» chaque année. Voir: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1493696/coronavirus-influenza-mortalite-canada-virus-epidemie-grippe. Je me suis dit que certains d’entres eux mourront probablement cette année du COVID-19 à la place.

    De récentes études démontrent que nous sommes faits de bactéries et fait pour combattre les virus. Il y a toujours de nouvelles souches de virus et de bactéries et l’humain s’adapte depuis toujours. Les endroits où il y a le plus de morts, sont les endroits où l’hygiène de base et les soins de santé sont déficients, par exemple, les endroits où il y a la guerre et ceux où de mauvaises décisions des autorités sont prises (comme en Italie?).

    Nos services de santé semblent malades. Plusieurs d’entres nous sèchent depuis plusieurs années sur une liste d’attente pour avoir accès à un médecin de famille. Aussi, une portion importante du personnel médical est épuisé selon les médias. Par contre, nous apprenons jeunes, à l’école et ailleurs, comment et pourquoi nous devons prendre des mesures hygiéniques accrues pour éviter les épidémies. Nous avons aussi la chance d’avoir du savon et de l’eau saine à profusion, alors profitons-en!

    Quant aux mesures prises par les autorités, elles pourraient bien avoir l’effet contraire que celui souhaité. Le stress et l’anxiété générés par la peur et les chamboulements peuvent aussi fragiliser les gens, et de ce fait, les rendre plus vulnérables aux maladies. Surtout que les enfants se feront probablement garder par leurs grands-parents âgés, afin que leurs parents puissent continuer à travailler pour le pain…

    Heureusement, les chinois ont trouvé un traitement efficace qui a été confirmé par un spécialiste européen de grande renommée, le Pr Didier Raoult. Il s’agit d’un traitement efficace et peu coûteux contre le Covid-19, soit l’hydroxychloroquine associée à l’azithromycine. Vous pourrez trouver l’info en cliquant sur le lien ci-dessous, dans les communications du Pr Raoult et aussi dans celles du pneumologue allemand, Wolfgang Wodarg.

    https://www.lorientlejour.com/article/1211545/didier-raoult-a-lolj-les-essais-sur-lhydroxychloroquine-doivent-avancer-pour-ralentir-et-stopper-le-covid-19.html

    0
    Répondre

Laisser un commentaire

** Cliquez ici pour être aviser par courriel des nouveaux commentaires sans avoir à n'en laisser.