Attention aux mirages politiques…

Depuis l’adoption du controversé projet-pilote VTT, plusieurs ChertsoisES ont réclamé une consultation publique, un moratoire et d’autres un référendum consultatif. Ils n’ont jamais obtenu de réponses positives du conseil, sauf pour une consultation publique À LA FIN DU PROJET(!).

Le conseiller M. Robidoux avait demandé l’automne dernier un moratoire pour ce projet et il a été rejeté majoritairement par le conseil. Dernièrement, le conseiller M. De Beaumont, nous a avoué que ce projet est entièrement improvisé. Il veut une consultation publique le plus tôt possible.

Lire la suite…Attention aux mirages politiques…

Cascades à vendre?

Du temps du maire Surprenant, la municipalité avait acheté deux terrains près des Chutes-à-Morin, pour une somme de 130 000 $ (août 2017). Le conseil de l’époque voulait y aménager le Parc des cascades Rochon.

Il faut dire que le conseil a reçu une forte opposition au projet d’en faire un parc public, car cela avait été décidé sans consulter les gens qui habitent près des cascades…

Lire la suite…Cascades à vendre?

Les VTTs (quads) vous dérangent?

Depuis l’adoption du règlement 534-2018, la municipalité de Chertsey autorise les véhicules hors route à rouler sur plusieurs routes. La circulation a de ce fait beaucoup augmentée sur les 14km autorisés et sur les routes secondaires pour s’y rendre.

Beaucoup de gens nous écrivent pour se plaindre de la circulation des quads qui détériore leur qualité de vie. Par exemple, ce matin un citoyen nous informe que le bruit l’a encore réveillé.

Lire la suite…Les VTTs (quads) vous dérangent?

Loi 122 et démocratie participative

Pour avoir un idée des impacts de la Loi 122, on peut consulter l’exemple de Saint-Jean-sur-Richelieu. Dans cet article, on constate la nécessité d’une mobilisation citoyenne suite à l’adoption de cette Loi. Dans le règlement qui en découle, on peut lire:

«(…), la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme permet à toute municipalité d’être exemptée de l’approbation référendaire en urbanisme par l’adoption d’une politique de participation publique. Cette politique doit être conforme aux exigences du Règlement sur la participation publique en matière d’aménagement et d’urbanisme.»

MAMH (anciennement MAMOT)

Lire la suite…Loi 122 et démocratie participative